Luttes

Kenya

Fragile démocratie

Janvier 2008, de violents affrontements embrasent Nairobi et les principales villes du pays, suite aux résultats des élections présidentielles. Les partisans du président en exercice, Mwai Kibaki déclaré vainqueur, et les partisans de son principal opposant Raila Odinga s’affrontent violemment. Bien que les observateurs électoraux kényans et internationaux relèvent des signes généralisés d'irrégularités dans le comptage des voix, le gouvernement n’accepte aucune concession. Il faudra des mois de médiation pour qu’un gouvernement de coalition mixte soit effectif.

 

Ces affrontements ne sont pas les premiers. Juillet 2004, le président Kibaki envoyait l’armée “mater” les manifestants du LDP dans les rues de Nairobi.

1/9