Global Alienation

République Démocratique Populaire du Laos

Pour le pays, pour le Parti

“Le Parti dit maintenant : les paysans sont paresseux. Et par exemple quand ils tombent malades, qu’ils doivent aller à l’hôpital, ils se plaignent de ne pas avoir d’argent. On leur dit « Tu n’as pas d’argent ? Pourquoi tu es né ? Tout le monde doit chercher l’argent. Tu n’apportes pas l’argent depuis que tu es né. Il faut chercher, ce n’est pas l’argent qui vient te chercher.” Moi, je pense que c’est la réalité. Pourquoi ils sont pauvres ? Parce qu’ils ne se débrouillent pas. Ils sont paresseux.  Ils restent pauvres parce qu’ils ne suivent pas les conseils du Parti…»

Témoignage de monsieur B, fonctionnaire d’Etat interrogé sur les stratégies gouvernementales de développement (RDPLaos). Son bureau fait face à une mine de sel.

1/10